JM – Brut de fût 2011 – 41.9° – 70cL

100,00

3 en stock

JM – Brut de fût 2011 – 41.9° – 70cL

100,00

Ce très vieux Rhum JM millésime 2011, mis en bouteille « Brut de fût », est embouteillé chaque année pour être le reflet exact de son millésime.

Distillé en colonne en décembre 2011, il a ensuite été placé dans des fûts de chêne américain ayant contenu du bourbon.

Note gustative : fruits secs, épices douces, boisé

LES + VINOTHENTIQUE

Jusqu’à la fin du 19ème siècle, les habitations sucrières traditionnelles distillent leur rhum à partir de la mélasse issue de la fabrication du sucre, la distillerie n’étant qu’une annexe. A la suite de l’adoption progressive de la machine à vapeur, qui fait tourner les moulins de broyage et rouler les petits trains transportant la canne, la production de sucre se concentre dans de grandes usines situées dans les plaines. Ne pouvant plus fabriquer le sucre de manière compétitive, elles se consacrent alors exclusivement à la distillation du rhum agricole. A la veille de la Seconde Guerre Mondiale, deux cents distilleries agricoles produisent ainsi ce rhum « habitant », généralement vendu à la population du «quartier » alentour. La fermeture, après 1960, de la plupart des sucreries met pratiquement fin à la production de rhum industriel, assurant la suprématie du rhum agricole et entraînant un fort mouvement de concentration des distilleries. Parmi les neuf distilleries encore « fumantes » en Martinique, la distillerie J.M est restée une distillerie artisanale.

Poids 1,6 kg

Avis clients

Avis

Il n'y a pas encore de commentaires sur le produit.

Seulement clients qui ont acheté ce produit peuvent laisser un commentaire.

JM – Brut de fût 2011 – 41.9° – 70cL

Ce très vieux Rhum JM millésime 2011, mis en bouteille « Brut de fût », est embouteillé chaque année pour être le reflet exact de son millésime.

Distillé en colonne en décembre 2011, il a ensuite été placé dans des fûts de chêne américain ayant contenu du bourbon.

Note gustative : fruits secs, épices douces, boisé

100,00

3 en stock

JM – Brut de fût 2011 – 41.9° – 70cL

100,00

LES + VINOTHENTIQUE

Jusqu’à la fin du 19ème siècle, les habitations sucrières traditionnelles distillent leur rhum à partir de la mélasse issue de la fabrication du sucre, la distillerie n’étant qu’une annexe. A la suite de l’adoption progressive de la machine à vapeur, qui fait tourner les moulins de broyage et rouler les petits trains transportant la canne, la production de sucre se concentre dans de grandes usines situées dans les plaines. Ne pouvant plus fabriquer le sucre de manière compétitive, elles se consacrent alors exclusivement à la distillation du rhum agricole. A la veille de la Seconde Guerre Mondiale, deux cents distilleries agricoles produisent ainsi ce rhum « habitant », généralement vendu à la population du «quartier » alentour. La fermeture, après 1960, de la plupart des sucreries met pratiquement fin à la production de rhum industriel, assurant la suprématie du rhum agricole et entraînant un fort mouvement de concentration des distilleries. Parmi les neuf distilleries encore « fumantes » en Martinique, la distillerie J.M est restée une distillerie artisanale.

Poids 1,6 kg

Avis clients

Avis

Il n'y a pas encore de commentaires sur le produit.

Seulement clients qui ont acheté ce produit peuvent laisser un commentaire.

JM – Brut de fût 2011 – 41.9° – 70cL

Ce très vieux Rhum JM millésime 2011, mis en bouteille « Brut de fût », est embouteillé chaque année pour être le reflet exact de son millésime.

Distillé en colonne en décembre 2011, il a ensuite été placé dans des fûts de chêne américain ayant contenu du bourbon.

Note gustative : fruits secs, épices douces, boisé

PRIX VIN DIRECT CAVE

100,00

3 en stock

JM – Brut de fût 2011 – 41.9° – 70cL

100,00

LES + VINOTHENTIQUE

Jusqu’à la fin du 19ème siècle, les habitations sucrières traditionnelles distillent leur rhum à partir de la mélasse issue de la fabrication du sucre, la distillerie n’étant qu’une annexe. A la suite de l’adoption progressive de la machine à vapeur, qui fait tourner les moulins de broyage et rouler les petits trains transportant la canne, la production de sucre se concentre dans de grandes usines situées dans les plaines. Ne pouvant plus fabriquer le sucre de manière compétitive, elles se consacrent alors exclusivement à la distillation du rhum agricole. A la veille de la Seconde Guerre Mondiale, deux cents distilleries agricoles produisent ainsi ce rhum « habitant », généralement vendu à la population du «quartier » alentour. La fermeture, après 1960, de la plupart des sucreries met pratiquement fin à la production de rhum industriel, assurant la suprématie du rhum agricole et entraînant un fort mouvement de concentration des distilleries. Parmi les neuf distilleries encore « fumantes » en Martinique, la distillerie J.M est restée une distillerie artisanale.

Poids 1,6 kg

Avis clients

Avis

Il n'y a pas encore de commentaires sur le produit.

Seulement clients qui ont acheté ce produit peuvent laisser un commentaire.

Vous aimerez peut-être aussi…