HSE Finitions du Monde – Marquis de Terme 2006 – AOC Martinique Avec étui 75cl

144,00

HSE Finitions du Monde – Marquis de Terme 2006 – AOC Martinique Avec étui 75cl

144,00

Vinification : La canne à sucre est originaire d’Asie. C’est une espèce de roseau tropical de la famille des graminées, importée aux Antilles par Christophe Colomb à partir de 1493. Celle qui est aujourd’hui utilisée aux Antilles françaises est issue de l’hybridation de plusieurs espèces. Longtemps manuelle, la récolte est aujourd’hui en grande partie mécanisée.

Transportées à la distillerie, les cannes sont lavées, coupées et passées dans des moulins. Le jus qui en est extrait, le “vesou”, est filtré avant d’être mis en cuves pour fermentation. Puis il est distillé. On obtient alors un “rhum de coulage” d’environ 73 degrés, destiné à la maturation (rhum agricole blanc) et au vieillissement (rhum vieux ou très vieux). Des indices pour apprécier toute la différence des rhums HSE… En sélectionnant ses cuvées selon ses propres critères aromatiques et en instituant ses modèles de maturation et de vieillissement, HSE a choisi d’expérimenter. D’innover. De cultiver le champ des possibles. Et d’être créateur de rhums. HSE a été le premier à offrir du temps à ses rhums blancs. Pour les façonner, les brasser, les réduire progressivement. Une maturation poussée à l’extrême. Des arômes préservés, sublimés. Et des cuvées prestigieuses, limitées, uniques au monde. Ce fut d’abord la Cuvée de l’an 2000, aujourd’hui épuisée. Après les cuvées 2007 et 2010, le millésime 2012 est aujourd’hui disponible. HSE donne toute sa noblesse au vieillissement. Pendant au moins 3 ans, le rhum se repose dans des fûts différents. Bourbon, cognac, xérès ou whisky, il acquiert lentement des parfums plus intenses, complexes. Et donne naissance à des créations exclusives, raffinées : Millésime 98 signé et numéroté, Single Malt Finish, Sherry Finish…

 

Notes de dégustations : Après plus de 11 ans de vieillissement, ce millésime 2006 a bénéficié de 10 mois de finition en barriques de chêne français du Château Marquis de Terme. Le nez, fin et puissant, s’ouvre sur des notes généreuses de fruits rouges et de Kirsch rapidement rehaussées de boisés délicats et de cacao. La bouche d’une rondeur gourmande, offre une attaque où les arômes de fruits noirs et de réglisse se mêlent aux notes de boisés harmonieux et d’épices fines dans une longue finale.

LES + VINOTHENTIQUE

Le HSE (Saint-Etienne) fut édifiée sur les bases de « La Maugée ». Une sucrerie dont les terres s’étendaient au début du XIXème siècle sur plus de 400 hectares, du Gros-Morne à Saint-Joseph. L’ensemble architectural, constitué par la maison de maître, dominant la distillerie mais aussi les anciennes cases de travailleurs. Elle témoigne du système d’habitation propre à la Martinique. Amédée Aubéry, un jeune capitaine d’industrie, rachète en 1882 Saint-Etienne. Il deviendra l’une des figures emblématiques de l’économie martiniquaise.

Par la suite, il transforme la sucrerie en distillerie agricole et se lance dans la modernisation des infrastructures. Il agrandit l’usine et la dote d’une magnifique façade rythmée par 28 fenêtres aux arcs cintrés qui assurent une ventilation optimale. Des animaux de trait tirent des wagonnets qui transportent les cannes à sucre.

L’énergie hydraulique est fournie par la rivière Lézarde grâce à un canal empierré qui traverse le jardin créole. En 1909, la propriété passe aux mains de la famille Simonnet, qui développera l’activité de la distillerie jusqu’à son déclin à la fin des années 80. Yves et aussi José Hayot rachètent le domaine en 1994 et relancent la marque Saint-Etienne. Ils entreprennent la restauration et la valorisation du patrimoine architectural de l’habitation. Désormais inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques, la distillerie est l’un des derniers et plus beaux témoins de la maîtrise et également de l’esthétique de l’architecture industrielle de la fin du XIXème siècle en Martinique. Sa restauration est en cours d’achèvement.

Poids 1.6 kg

Avis clients

Avis

Il n'y a pas encore de commentaires sur le produit.

Seulement clients qui ont acheté ce produit peuvent laisser un commentaire.

HSE Finitions du Monde – Marquis de Terme 2006 – AOC Martinique Avec étui 75cl

Vinification : La canne à sucre est originaire d’Asie. C’est une espèce de roseau tropical de la famille des graminées, importée aux Antilles par Christophe Colomb à partir de 1493. Celle qui est aujourd’hui utilisée aux Antilles françaises est issue de l’hybridation de plusieurs espèces. Longtemps manuelle, la récolte est aujourd’hui en grande partie mécanisée.

Transportées à la distillerie, les cannes sont lavées, coupées et passées dans des moulins. Le jus qui en est extrait, le “vesou”, est filtré avant d’être mis en cuves pour fermentation. Puis il est distillé. On obtient alors un “rhum de coulage” d’environ 73 degrés, destiné à la maturation (rhum agricole blanc) et au vieillissement (rhum vieux ou très vieux). Des indices pour apprécier toute la différence des rhums HSE… En sélectionnant ses cuvées selon ses propres critères aromatiques et en instituant ses modèles de maturation et de vieillissement, HSE a choisi d’expérimenter. D’innover. De cultiver le champ des possibles. Et d’être créateur de rhums. HSE a été le premier à offrir du temps à ses rhums blancs. Pour les façonner, les brasser, les réduire progressivement. Une maturation poussée à l’extrême. Des arômes préservés, sublimés. Et des cuvées prestigieuses, limitées, uniques au monde. Ce fut d’abord la Cuvée de l’an 2000, aujourd’hui épuisée. Après les cuvées 2007 et 2010, le millésime 2012 est aujourd’hui disponible. HSE donne toute sa noblesse au vieillissement. Pendant au moins 3 ans, le rhum se repose dans des fûts différents. Bourbon, cognac, xérès ou whisky, il acquiert lentement des parfums plus intenses, complexes. Et donne naissance à des créations exclusives, raffinées : Millésime 98 signé et numéroté, Single Malt Finish, Sherry Finish…

 

Notes de dégustations : Après plus de 11 ans de vieillissement, ce millésime 2006 a bénéficié de 10 mois de finition en barriques de chêne français du Château Marquis de Terme. Le nez, fin et puissant, s’ouvre sur des notes généreuses de fruits rouges et de Kirsch rapidement rehaussées de boisés délicats et de cacao. La bouche d’une rondeur gourmande, offre une attaque où les arômes de fruits noirs et de réglisse se mêlent aux notes de boisés harmonieux et d’épices fines dans une longue finale.

144,00

HSE Finitions du Monde – Marquis de Terme 2006 – AOC Martinique Avec étui 75cl

144,00

LES + VINOTHENTIQUE

Le HSE (Saint-Etienne) fut édifiée sur les bases de « La Maugée ». Une sucrerie dont les terres s’étendaient au début du XIXème siècle sur plus de 400 hectares, du Gros-Morne à Saint-Joseph. L’ensemble architectural, constitué par la maison de maître, dominant la distillerie mais aussi les anciennes cases de travailleurs. Elle témoigne du système d’habitation propre à la Martinique. Amédée Aubéry, un jeune capitaine d’industrie, rachète en 1882 Saint-Etienne. Il deviendra l’une des figures emblématiques de l’économie martiniquaise.

Par la suite, il transforme la sucrerie en distillerie agricole et se lance dans la modernisation des infrastructures. Il agrandit l’usine et la dote d’une magnifique façade rythmée par 28 fenêtres aux arcs cintrés qui assurent une ventilation optimale. Des animaux de trait tirent des wagonnets qui transportent les cannes à sucre.

L’énergie hydraulique est fournie par la rivière Lézarde grâce à un canal empierré qui traverse le jardin créole. En 1909, la propriété passe aux mains de la famille Simonnet, qui développera l’activité de la distillerie jusqu’à son déclin à la fin des années 80. Yves et aussi José Hayot rachètent le domaine en 1994 et relancent la marque Saint-Etienne. Ils entreprennent la restauration et la valorisation du patrimoine architectural de l’habitation. Désormais inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques, la distillerie est l’un des derniers et plus beaux témoins de la maîtrise et également de l’esthétique de l’architecture industrielle de la fin du XIXème siècle en Martinique. Sa restauration est en cours d’achèvement.

Poids 1.6 kg

Avis clients

Avis

Il n'y a pas encore de commentaires sur le produit.

Seulement clients qui ont acheté ce produit peuvent laisser un commentaire.

HSE Finitions du Monde – Marquis de Terme 2006 – AOC Martinique Avec étui 75cl

Vinification : La canne à sucre est originaire d’Asie. C’est une espèce de roseau tropical de la famille des graminées, importée aux Antilles par Christophe Colomb à partir de 1493. Celle qui est aujourd’hui utilisée aux Antilles françaises est issue de l’hybridation de plusieurs espèces. Longtemps manuelle, la récolte est aujourd’hui en grande partie mécanisée.

Transportées à la distillerie, les cannes sont lavées, coupées et passées dans des moulins. Le jus qui en est extrait, le “vesou”, est filtré avant d’être mis en cuves pour fermentation. Puis il est distillé. On obtient alors un “rhum de coulage” d’environ 73 degrés, destiné à la maturation (rhum agricole blanc) et au vieillissement (rhum vieux ou très vieux). Des indices pour apprécier toute la différence des rhums HSE… En sélectionnant ses cuvées selon ses propres critères aromatiques et en instituant ses modèles de maturation et de vieillissement, HSE a choisi d’expérimenter. D’innover. De cultiver le champ des possibles. Et d’être créateur de rhums. HSE a été le premier à offrir du temps à ses rhums blancs. Pour les façonner, les brasser, les réduire progressivement. Une maturation poussée à l’extrême. Des arômes préservés, sublimés. Et des cuvées prestigieuses, limitées, uniques au monde. Ce fut d’abord la Cuvée de l’an 2000, aujourd’hui épuisée. Après les cuvées 2007 et 2010, le millésime 2012 est aujourd’hui disponible. HSE donne toute sa noblesse au vieillissement. Pendant au moins 3 ans, le rhum se repose dans des fûts différents. Bourbon, cognac, xérès ou whisky, il acquiert lentement des parfums plus intenses, complexes. Et donne naissance à des créations exclusives, raffinées : Millésime 98 signé et numéroté, Single Malt Finish, Sherry Finish…

 

Notes de dégustations : Après plus de 11 ans de vieillissement, ce millésime 2006 a bénéficié de 10 mois de finition en barriques de chêne français du Château Marquis de Terme. Le nez, fin et puissant, s’ouvre sur des notes généreuses de fruits rouges et de Kirsch rapidement rehaussées de boisés délicats et de cacao. La bouche d’une rondeur gourmande, offre une attaque où les arômes de fruits noirs et de réglisse se mêlent aux notes de boisés harmonieux et d’épices fines dans une longue finale.

PRIX VIN DIRECT CAVE

144,00

HSE Finitions du Monde – Marquis de Terme 2006 – AOC Martinique Avec étui 75cl

144,00

LES + VINOTHENTIQUE

Le HSE (Saint-Etienne) fut édifiée sur les bases de « La Maugée ». Une sucrerie dont les terres s’étendaient au début du XIXème siècle sur plus de 400 hectares, du Gros-Morne à Saint-Joseph. L’ensemble architectural, constitué par la maison de maître, dominant la distillerie mais aussi les anciennes cases de travailleurs. Elle témoigne du système d’habitation propre à la Martinique. Amédée Aubéry, un jeune capitaine d’industrie, rachète en 1882 Saint-Etienne. Il deviendra l’une des figures emblématiques de l’économie martiniquaise.

Par la suite, il transforme la sucrerie en distillerie agricole et se lance dans la modernisation des infrastructures. Il agrandit l’usine et la dote d’une magnifique façade rythmée par 28 fenêtres aux arcs cintrés qui assurent une ventilation optimale. Des animaux de trait tirent des wagonnets qui transportent les cannes à sucre.

L’énergie hydraulique est fournie par la rivière Lézarde grâce à un canal empierré qui traverse le jardin créole. En 1909, la propriété passe aux mains de la famille Simonnet, qui développera l’activité de la distillerie jusqu’à son déclin à la fin des années 80. Yves et aussi José Hayot rachètent le domaine en 1994 et relancent la marque Saint-Etienne. Ils entreprennent la restauration et la valorisation du patrimoine architectural de l’habitation. Désormais inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques, la distillerie est l’un des derniers et plus beaux témoins de la maîtrise et également de l’esthétique de l’architecture industrielle de la fin du XIXème siècle en Martinique. Sa restauration est en cours d’achèvement.

Poids 1.6 kg

Avis clients

Avis

Il n'y a pas encore de commentaires sur le produit.

Seulement clients qui ont acheté ce produit peuvent laisser un commentaire.