Achetez vos bouteilles de vin Pey Neuf en ligne au meilleur prix.

Le Domaine Pey Neuf :

Guy et Corinne Arnaud veillent aujourd’hui sur l’un des domaines les plus dynamiques de l’aire bandolaise. Le vignoble de Pey Neuf regroupe aujourd’hui 56 hectares de vigne dont plus de la moitié est classée en AOP Bandol. Le résultat de trente ans d’effort… En 1982, Guy se lance dans l’aventure vigneronne en acquérant ses premières terres dans le quartier de Pey Neuf (le “vallon neuf” en provençal). Le jeune vigneron ne part pas dans l’inconnu : il a pour lui une solide expérience et un amour du terroir transmis, l’un et l’autre, par l’ancienne génération : Raoul, l’arrière-grand-père, Martial, le grand-père et Roger, le père, tous vignerons. Le vignoble naissant ne bénéficie pas de la glorieuse appellation Bandol. Non, il n’a droit qu’à l’estampille “Vin de Pays”. Pas question pour autant de verser dans la facilité. Guy a de l’ambition, même pour les vins pour lesquels d’autres n’en ont pas. Il arrache donc une partie des carignans, ne gardant que les meilleurs, les remplace par des pieds de vermentino, un raisin blanc qu’il apprécie pour sa richesse aromatique, et d’autres de grenache blanc, un cépage qui apportera gras et souplesse à ses vins blancs. Une tradition est née : celle des grands “petits vins”, ces “IGP” qui, aujourd’hui encore, étonnent par leur qualité et font la réputation du domaine au même titre que ses Bandol.

Les vins du domaine Pey Neuf :

Toutes les opérations effectuées, la fermentation alcoolique bouclée, le vigneron se fait alors aider par un précieux allié : le temps. « L’élevage est une étape importante du processus de vinification. Pour les vins de Bandol, elle est même primordiale, durant dix-huit mois minimum. » Pendant un an et demie, les rouges de Pey Neuf mûrissent ainsi sereinement dans trois contenants en bois différents : barrique, demi muid et foudre. « Chacun apporte quelque chose au vin, à condition bien sûr d’utiliser celui qui est le mieux adapté au cépage et aux caractéristiques du millésime. La barrique apporte des tanins et les fameux arômes boisés comme la vanille ou le toasté. Le demi-muid marque aussi le vin mais, parce qu’il dégage moins de tanins, il est moins asséchant. Quand au foudre, la version XXL du tonneau, il n’a guère d’influence sur les arômes mais, en permettant une lente oxygénation du vin, il favorise la polymérisation, une chimie naturelle qui gomme en grande partie l’astringeance des tanins. C’est excellent pour le mourvèdre, un cépage particulièrement tannique, qui va gagner en soyeux au fil des mois. »
 Ultime étape avant la mise en bouteille : l’assemblage. « La variété des cépages et des élevages me permet de produire différents vins. Une large palette de goûts et de structures que je mets à profit pour élaborer par des dosages très précis le vin final, tout en harmonie et gourmandise.»

Lien de leur site : Pey Neuf