Achetez vos bouteilles de vins Fontcreuse en ligne au meilleur prix.

Le Château de Fontcreuse :

Le Château de Fontcreuse est une élégante bâtisse dont la construction a été achevée en 1700. En ce début du XVIIIe siècle, la demeure bénéficiait de l’eau courante ce qui était fort rare à l’époque. L’eau provenait de sources souterraines qui alimentaient une galerie creusée sous la colline qui fournissait en eau le Domaine et ses dépendances ce qui a donné son Nom au Château « Fontcreuse ». Jusqu’aux années 1920, Fontcreuse comme tous les Domaines agricoles de Provence, était cultivé en polyculture. Ce n’est qu’à partir de 1922 lors de son rachat par le Colonel TEED que le Château de Fontcreuse va se consacrer progressivement et uniquement à la viticulture. Le Colonel TEED officier Britannique de l’armée des Indes aimait se rendre en villégiature sur la « French Riviera ». Lors d’une de ses pérégrinations, il découvre Cassis et tombe littéralement amoureux de l’endroit. Il décide de s’y installer et acquiert le Château de Fontcreuse. Ce « Gentleman Farmer », homme raffiné et cultivé était aussi l’Ami de nombreux écrivains Anglais. Ce n’est donc pas par hasard s’il accueille régulièrement Virginia Woolf à Cassis. En 1953, le Domaine de Fontcreuse devient la propriété de Joseph Maffei mais demeure sous « pavillon anglais » si l’on peut dire. Joseph Maffei a traversé l’existence comme si la vie était une suite logique au début trépident de son engagement pour la France. Mais c’est bien à cet Homme hors norme que Fontcreuse restera fidèle à la tradition qui a fait la renommée des Crus du Château de Fontcreuse. En 1987, peu avant sa mort, Joseph Maffei prévoyant, vend et transmet Fontcreuse à Jean-François Brando a qui revient la charge d’assumer l’héritage.

Les vins du Château de Fontcreuse :

Le Domaine du Château de FONTCREUSE s’étend sur 38,75 hectares environ au pied de la Couronne de Charlemagne sur des terrains argileux calcaires caillouteux du crétacé exposés Nord-Est Nord-Ouest. Cette exposition plein Nord est une des conditions indispensables pour produire en faibles quantités un Blanc de grande qualité. Pour les rouges l’exposition est plein sud sur le site du Mussuguet. La culture de la vigne est traditionnelle : travail du sol, ébourgeonnage au printemps et vendanges en vert en juillet afin de maîtriser les rendements qui dépassent rarement les 45 hectolitres l’hectare. Pour les Rouges les rendements seront limités à 35 hectolitres l’hectare environ par maîtrise de la production, taille en vert et effruitage.

Lien de leur site : Fontcreuse